REPTILE TECHNOLOGIE

“100% certifié Carbone Pré-Imprégné”

Chaque composant des Mâts Reptile sont soigneusement sélectionnés et mis en place par notre équipe d’ingénieurs et designers hautement qualifiés.
Ils relèvent avec succès les défis quotidiens, combinent une solution technique avec un design attrayant, moderne et à la pointe de la technologie.

Nous utilisons un autoclave avec chambre à vide intégrée, contrôle programmable de la température, du vide et de la pression avec une unité séparée d’enregistrement des données. La pression exercée sur le drapage est de 7 bars à 125 ° C. Le processus de moulage en autoclave produit des stratifiés de haute qualité avec un faible taux de porosité.
De plus, le contrôle de l’épaisseur du stratifié est bien meilleur que les autres méthodes de construction. Après le temps de durcissement, le mandrin est retiré et le mât est affiné et nettoyé. Le joint de connexion est poncé avec une précision maximale pour éviter que les mâts ne restent coincés pendant et après utilisation.

Les meilleures fibres de carbone pré-imprégnées sont sélectionnées et posées sur le plotter de découpe le plus avancé pour les matériaux composites. A ce stade, les couches pré-imprégnées sont coupées de manière extrêmement précise. Les plis sont ensuite appliqués sur un mandrin suivant différentes angulations pour obtenir les meilleures propriétés mécaniques. L’orientation des fibres UD est automatiquement contrôlée. Des méthodes de fabrication moins coûteuses comme l’enroulement filamentaire sont incapables de poser suffisamment de fibres à zéro degré et peuvent avoir plus de variation sur la teneur en résine. Un film adhésif est utilisé pour exécuter la première compression à la mise en place de notre mât Reptile pour éliminer une partie de l’air. Ce film permet à la résine de ne pas s’échapper. Maintenant, nous avons besoin de plus de pression pour consolider le stratifié, et chauffer pour initier et maintenir la réaction de durcissement.

Tous les MÂTS REPTILE sont testés sur notre banc de test de courbure. Un poids de 30 kg est placé au milieu pour relever 10 valeurs le long du mât qui nous permettront de valider sa courbure. Pour compléter les tests, les mâts sont placés sur le banc de compression. Un piston comprime les mâts jusqu’à 75 cm jusqu’à obtenir une flèche d’un mètre. A ce moment-là nous pouvons considérer les mâts comme validés.
Reptile mast est en constante optimisation de son cycle de production dans le but de garantir des produits de haute qualité tout en s’assurant de répondre à la demande.
Chaque étape du processus de production est planifiée et contrôlée à l’aide d’un logiciel de gestion avancé. Cela garantit un déroulement fluide des opérations et permet un suivi indépendant de chaque produit.

L’une des raisons du succès des mâts REPTILE est la géométrie unique de ses manchons.

De toute évidence, le mât est conique. Les sections inférieures et supérieures sont produites séparément, avec des mandrins différents et des drapages différents. Chez Reptile la zone de connexion est totalement cylindrique. C’est le point clé. Nous insérons dans cette zone une fibre T900, extrêmement légère et résistante qui améliore la surface de contact avec la partie supérieure.

Le manchon est collé dans la section basse, offrant un certain degré de liberté et améliore la linéarité de la courbure de mât.

Il arrive parfois que le mât semble légèrement flambé, mais rien d’alarmant, cela signifie que le manchon a légèrement bougé à l’intérieur du tube et qu’il est désormais parfaitement calé. Cela ne change absolument rien au comportement de la voile en navigation.
La majorité des grandes marques a adopté cette technologie qui a été approuvée par les meilleurs riders du monde.
Menu